Google Play

Programme Coordinator PBF

Publiée le 19.11.2020

Entreprise

Site Internet : http://www.mr.undp.org
Secteur d´activité :
Activités associatives
Offres d´emploi : Voir toutes nos annonces
Le Programme des Nations unies pour le développement, fait partie des programmes et fonds de l'ONU. Son rôle est d'aider les pays en... lire la suite

Détails de l'annonce

Poste proposé : Programme Coordinator PBF

Background
La République Islamique de Mauritanie a connu une alternace démocratique en 2019 après plusieurs années d’instabilité politiques. La complexité de la structure sociale, les risques de tensions communautaires les tensions liées aux risques de terrorismes dans la région du Sahel, constituent des défis importants pour la cohésion nationale et la paix dans le pays.

La vulnérabilité du pays face aux chocs générés par d’éventuelles crises internes ou les conflits violents qui sévissent au Sahel, est renforcée par la pauvreté et aux inégalités. Bien que classée parmi les pays à revenu intermédiaire par son PIB et dotée de ressources minières et halieutiques importantes, la redistribution des richesses de la Mauritanie n’a toujours pas permis de contenir toute la demande sociale ou résorber le chômage. Les défis de la jeunesse - les moins de 30 ans représentent près de 60% de la population selon le RGPH 2013, et le manque d’opportunités économiques durables pour la majorité d’entre eux, constituent un facteur d’instabilité dans une sous-régional marquée par la montée du terrorisme et de l’extrémisme violent.

Pendant le processus d’éligibilité au PBF, les principaux facteurs de risques et de vulnérabilité identifiés lors du processus d’éligibilité sont à la fois de type exogène et endogène. Il s’agit des inégalités sociales y compris de genre, du chômage des jeunes, de difficultés d’accès à certains services publics essentiels dont l’état civil ; du changement climatique, et de la montée de la radicalisation et de l’extrémisme violent dans la sous-région. Ces différents facteurs de fragilités portent ainsi les germes de l’instabilité sociopolitique et institutionnelle, mais également de l’insécurité relative aux risques de conflits violents. Les inégalités horizontales traduisant un sentiment d’exclusion chez certains membres des communautés ce qui crée la méfiance communautaire résultant de la complexité de la structure sociale et les rapports historiques entre certains groupes ethniques. Les aléas liés au changement climatique avec son corolaire de pression sur les ressources naturelles, la forte variabilité climatique et la poussée de la désertification qui impacteraient significativement les moyens d’existence des populations. La radicalisation et l’extrémisme violent favorisés par la présence de plus en plus importante de groupes terroristes dans le Sahel.

Ainsi, les cinq priorités thématiques ci-après ont été retenues. Il s’agit de (i) la cohésion sociale et les inégalités ; (ii) la sécurité et la stabilité des zones transfrontalières ; (iii) le partage des ressources naturelles dans un contexte de changement climatique ; (iv) la jeunesse, dans une perspective de prévention de l’extrémisme violent et de soutien aux acteurs pour la paix ; et (v) l’état civil comme vecteur d’accès aux services publics essentiels et d’inclusion sociale.

La pandémie du COVID19 risque d’avoir des conséquences socio-économiques et politiques importantes avec de graves conséquences potentielles pour la cohésion sociale et la paix si la pandémie n’est pas maitrisée à temps. Les stéréotypes, les clivages communautaires et les inégalités pourraient s’accentuer si, par exemple, les aides distribuées ne touchent l’ensemble des personnes vulnérables. La fermeture des frontières va à moyen terme générer des spéculations autour des prix, notamment l’approvisionnement en produits de première nécessité. 

Plusieurs pays du Sahel connaissant des vulnérabilités similaires à celles de la Mauritanie ont déjà bénéficié de l’accompagnement du PBF. Bien que le pays soit ainsi confronté à plusieurs défis externes et internes à même de compromettre sa stabilité, la Mauritanie vient être pour sa première fois déclarée éligible au PBF en 2020. Toutefois, le pays bénéficie d’un projet pilot financé sous le guichet « IRF » du PBF depuis octobre 2018. Le projet de $3 millions est mise en œuvre par quatre agences (PNUD, FAO, HCDH et UNICEF) et vise le renforcement des capacités locales pour la prévention des conflits dans la Moughataa de Bassikounou (Sud-Est du pays) où l’arrivée massive de refugiées et de leur bétail dans cette zone frontalière en 2012, a accentuée les tensions entre communautés hôtes et refugiés maliens. Ce qui demeure être un véritable défi pour la coexistence pacifique.

La Mauritanie a été declarée éligible au Fonds pour la Consolidationd e la Paix en 2019, dans ce cadre, un projet d’appui à la mise en place d’un Secrétariat va accompagner la mise en place du Comité de Pilotage. Le Secrétariat PBF va (i) appuyer et organiser le travail du Comité de Pilotage du PBF ; (ii) coordonner et donner des orientations techniques pour le travail des Agences onusiennes récipiendaires du PBF (RUNOs) et des entités non-UN (NUNOs) dans le cycle programmatique (Conception, Suivi /Evaluation) tout en assurant la collaboration entre les agences récipiendaires et les synergies du portefeuille du PBF ainsi que la visibilité des programmes.

Le Secrétariat a donc un rôle stratégique au sein du SNU, vu qu’il donne l’impulsion à des discussions inclusives au tour de la prévention des conflits et consolidation dans le pays. Par conséquent, le Secrétariat PBF remplira aussi, (le cas échéant) le rôle de point focal pour les activités de la Commission de Consolidation de la Paix.

Dans ce contexte le, PNUD qui assure la gestion du Secrétariat du PBF procède au recrutement d’un Coordonnateur du Projet Secrétariat du PBF.

Le Coordonnateur du projet Secrétariat aura pour mission principale de veiller à la réalisation du mandat assigné au Secrétariat du Fonds de Consolidation de la Paix, en s’assurant d’une coordination et mise en œuvre efficace des projets financés par le Fonds de Consolidation de la Paix (PBF) dans le pays.

Elle/il sera sous la supervision générale du Coordonnateur Résident/Coordonnatrice Résidente (RC) du Système des Nations Unies (SNU) ou de son représentant au sein du Bureau du Coordonnateur Résident, à qui elle/il rapportera sur toutes les taches qui relèvent du Secrétariat.

Le Représentant Résident de l’agence de mise en œuvre du Secrétariat assurera la supervision administrative et la gestion contractuelle du Coordonnateur et du personnel du Secrétariat PBF. Le Coordonnateur du Secrétariat aura une ligne de supervision indirecte avec le Bureau d’Appui à la Consolidation de la Paix (PBSO) concernant les questions stratégiques du portefeuille PBF dans le pays et la performance des projets PBF. Elle/il travaillera en étroite collaboration avec le Comité de Pilotage et l’équipe du RC, en particulier avec le Conseiller en Paix et Développement. PBSO prendra parti dans le processus de recrutement et d’évaluation de performance du personnel professionnel du Secrétaraiat.

Duties and Responsibilities
Le Coordonnateur du Secrétariat contribue à la supervision stratégique des projets, à travers les fonctions ci-après :

Assurer la qualité et le suivi du portefeuille des projets du PBF ;
Appuyer le Comité de pilotage et superviser l’équipe du Secrétariat ;
Appuyer la coordination et collaboration inter-agences dans le domaine de la consolidation de la paix, de promotion de la cohésion sociale et de prévention des conflits ; et
Appuyer la mobilisation des ressources.
a) Assurance qualité et suivi du portefeuille :

Apporter une expertise technique pour assurer la cohérence et la qualité des projets et programmes mis en œuvre ;
Coordonner les activités afin d’assurer la cohérence et la synergie entre les projets ;
Veiller, en lien avec les agences récipiendaires et le chargé de suivi-évaluation, au suivi diligent à l’exécution des projets ;
Identifier les difficultés de mise en œuvre et les éventuels goulots d’étranglement et proposer des solutions appropriées ;
Mettre en place, avec le Chargé de suivi et évaluation, un système de suivi des progrès des résultats des projets du Fonds, y compris la collecte de données et leur analyse ;
Assurer la qualité et coordonner la préparation des rapports d’avancement (trimestriels et annuels) soumis par les agences récipiendaires et veiller à leur soumission dans les délais ;
Coordonner le rapport stratégique annuel sur l’Etat de la consolidation de la paix dans le pays ;
Contribuer à l’élaboration du rapport du Secrétaire Général sur la consolidation de la paix en lien avec le conseiller paix et développement
Assurer le respect des Lignes Directrices du PBF dans la mise en œuvre et le reporting ;
Effectuer des visites de terrain et superviser le suivi-évaluation des projets.
b)  Appui au Comité de pilotage et supervision du Secrétariat :

Superviser l’équipe du Secrétariat et renforcer son expertise en matière de consolidation de la paix, de la prévention des conflits et de promotion de la cohésion sociale ;
Planifier le travail et les activités du Secrétariat ;
Organiser les réunions du Comité de pilotage et lui soumettre les rapports de mise en œuvre pour qu’il puisse assurer son rôle de suivi et de supervision des projets ;
Assurer l’interface avec le bureau de la RC et les agences de mise en œuvre à travers des échanges réguliers et rendre compte au Comité de pilotage et aux parties impliquées dans la mise en œuvre ;
Assurer la liaison entre le gouvernement, les agences récipiendaires et la société civile pour une mise en œuvre efficace des projets ;
Assurer une coordination étroite avec les agences et ONG impliquées dans la mise en œuvre des projets de consolidation de la paix ;
Coordonner les réponses des NUNO et RUNO aux appels à proposition GYPI ;
Organiser des visites de terrain afin de suivre les progrès et de formuler, le cas échéant, des recommandations pour une mise en œuvre plus efficace des projets.
Appuyer le bureau de la RC pour la dissémination des résultats des projets du PBF au niveau de la partie nationale et de l’UNCT.
c) Appui de la coordination inter-agences dans le domaine de la consolidation de la paix :

Appuyer la coordination de l’ensemble des Partenaires techniques et financiers intervenant dans le domaine de la consolidation de la paix ;
Appuyer la coordination des interventions en matière de consolidation de la paix, en synergie avec le Conseiller en Paix et Développement ;
Appuyer le RC en matière de consolidation de la paix par l’échange d’informations et analyses pertinentes sur base du suivi des projets et des enquêtes menées sur le terrain.
Assurer que les nouveaux projets soient basés sur des analyses des conflits spécifiques, en étroite coordination avec le Conseiller en Paix et développement ;
Mettre en place et appuyer les mécanismes de coordination interne à chaque projet impliquant les contreparties nationales, les RUNO, NUNO et ONG ;
Coordonner avec le Conseiller en Paix et Développement afin de favoriser l’échange d’information et la dissémination d’outils en matière de prévention des conflits et d’appui à la consolidation de la paix ;
Mettre en place un système de gestion des connaissances et de leçons apprises sur la base des résultats des différents projets ;
Tenir à jour un mapping des interventions en matière consolidation de la paix, cohésion sociale et prévention des conflits ;
Animer un cadre de concertation des partenaires techniques et financiers en matière de consolidation de la paix, prévention des conflits et promotion de la cohésion sociale ;
Renforcer les capacités des partenaires en matière de programmation sensible aux conflits et appuyer l’intégration (mainstreaming) de l’approche sensible aux conflits dans la programmation de l’UNCT, en coordination avec le Conseiller en Paix et Développement.
d) Alignement stratégique et appui à la mobilisation des ressources :

Veiller à l’alignement des projets avec le Plan prioritaire et des autres interventions en cours ou prévues, afin d’éviter les duplications et de favoriser la convergence et la complémentarité des actions ;
Effectuer, en coordination avec le Conseiller en Paix et Développement, des analyses régulières du contexte national, afin d’orienter la programmation de l’UNCT ;
Suggérer des orientations stratégiques et des points d’entrée pour la formulation de nouveaux projets ;
Contribuer à la formulation de nouvelles propositions de projets et programmes susceptibles d’être financés par le PBF;
Contribuer à une revue périodique de la stratégie d’intervention et de sa pertinence au regard du contexte ; 
Assurer la communication sur les progrès des projets en tant que catalyseurs de la consolidation de la paix auprès des autorités nationales et des PTF à des fins de mobilisation des ressources et de pérennisation des acquis ;
Assurer la supervision des activités de visibilité des projets du PBF, à travers l’élaboration de produits de communication stratégique de manière continue (faire le lien avec les points focaux des RUNOs, faire le relais avec l’expert communication du PBF, utiliser les réseaux sociaux et produits de communication comme le Newsletter, 2-pagers, etc..).
Assurer le plaidoyer auprès de la partie nationale pour la mobilisation de ressources en faveur du Plan prioritaire de consolidation de la paix ;
Assurer un rôle de veille pour l’identification des sources de financement potentielles ;
Effectuer toute autre tâche requise par le/la RC.

Impacts des résultats

  • Portefeuille stratégique de projets pour la consolidation de la paix identifiés et mis en œuvre ;
  • Cohérence, synergie et coordination des activités financées par le PBF ;
  • Amélioration du système de rapportage des activités ;
  • Amélioration de la visibilité des activités du PBF en Mauritanie.
Profil recherché pour le poste : Programme Coordinator PBF
  • Être titulaire d’un diplôme universitaire de niveau Master en Sciences économiques, Sciences politiques ou de Gestion, Développement international, ou toute autre discipline équivalente

 Expérience:

  • Expérience pertinente de 7 ans au moins en gestion ou coordination des projets ou programmes de développement, dont au moins 3 ans d’expérience dans le domaine de la prévention des conflits et de la consolidation de la paix 
  • Expérience en analyse des conflits et programmation sensible au conflit ;
  • Une connaissance des procédures du PBF est souhaitable ;
  • Expérience pertinente dans la gestion de programmes et de l’approche axée sur les résultats ; 
  • Expérience dans la conduite des consultations avec le gouvernement et les donateurs ;
  • Expérience de supervision d’équipe et de leadership ;
  • Excellentes compétences en communication orale et écrite avec des interlocuteurs de haut niveau pour faciliter la liaison avec le gouvernement et les organisations internationales ;
  • Expérience en suivi et évaluation ;
  • Connaissance du contexte socio-politique et institutionnel, ainsi des rouages administratifs et gouvernementaux de la Mauritanie ;
  • Compréhension des notions de droits de l’Homme, de genre, de renforcement du rôle des femmes et des jeunes dans la consolidation de la paix souhaitable ;
  • Expérience préalable avec les Nations Unies souhaitable ;
  • Connaissance de la problématique de consolidation de la paix dans le pays serait un atout.

 Langues:

  • Une excellente maitrise du français écrit et parlé obligatoire. Une bonne connaissance de l'anglais hautement souhaitable.
  • Une connaissance de l’Arabe sera un atout.

 Connaissances informatiques : Maîtrise des logiciels : Word, Excel, Power Point.

Autres compétences

Compétences Corporatives:

  • Démontrer de son engagement aux valeurs d’intégrité des Nations Unies et de ses standards éthiques ;
  • Faire la promotion de la vision, de la mission et des objectifs stratégiques du Fonds de Consolidation de la Paix ;
  • Prendre des actions appropriées au contexte religieux et culturel, et montre du respect, du tact et de la considération pour les différentes cultures.

Compétences Techniques:

  • Excellente connaissance de la consolidation de la paix et de la prévention des conflits
  • Disposer de bonnes capacités de planification dans un environnement sensible,
  • Démontrer d’un engagement à renforcer les capacités de ses collègues et partenaires ;
  • Démontrer une connaissance technique avérée pour assumer les responsabilités et exigences du poste ;
  • Être motivé et démontrer une capacité à apprendre ;
  • Avoir une bonne connaissance des principes de gestion axée sur les résultats ;
  • Disposer d’une bonne connaissance de l’Organisation des Nations Unies et de ses pratiques de travail ;
  • Disposer des compétences nécessaires à la collecte et l’analyse de données quantitatives et qualitatives ;

Compétences personnelles

  • Disposer d’un bon esprit de synthèse et d’analyse ;
  • Être à même de travailler dans un environnement multiculturel et/ou sensible ;
  • Disposer d’excellentes capacités d’écoute et de communication ;
  • Démontrer d’une capacité à travailler sous pression.
Critères de l'annonce pour le poste : Programme Coordinator PBF
Métier :
R&D, gestion de projets
Secteur d´activité :
Activités associatives
Type de contrat :
CDD
Région :
Aïoun El-Atrouss - Akjoujt - Aleg - Atar - Bassiknou - Boghé - Kaédi - Kiffa - Néma - Nouadhibou - Nouakchott - Rosso - Selibaby - Tidjikdja - Zouerate
Niveau d'expérience :
Expérience entre 5 ans et 10 ans
Niveau d'études :
Bac+5 et plus
Langues exigées :
anglaiscourant
arabecourant
françaiscourant
Nombre de poste(s) : 1

Partagez cette offre avec votre réseau

Autres offres d’emploi susceptibles de vous intéresser

FACILITATEUR RENFORCEMENT DE CAPACITE

25/11/20 | WORLD VISION MAURITANIA

Nous recrutons un FACILITATEUR RENFORCEMENT DE CAPACITÉ. Purpose of the position: Assure la gestion de la Maison de la Société Civile comme lieu de référence des OCB pour l’élaboration autonome et concertée d’une position commune en matière de développeme ...

Région de : Aïoun El-Atrouss - Akjoujt - Aleg - Atar - Bassiknou - Boghé -...

Coordinateur Projet

23/10/20 | AFRICAWORK

Nous recherchons des profils et des CV de  Coordinateurs de Projets  que nous enverrons à nos clients grands comptes pour leurs futurs besoins de recrutement. Missions: • Coordonner les calendriers, les ressources, l'équipement et l'information ...

Région de : Aïoun El-Atrouss - Akjoujt - Aleg - Atar - Bassiknou - Boghé -...

Contrôleur Projet

24/11/20 | AFRICAWORK

Nous recherchons des profils et des CV de  Contrôleurs Projets  que nous enverrons à nos clients grands comptes pour leurs futurs besoins de recrutement. Missions: • S'assurer que les projets respectent le budget; • Gérer les aspects financiers des p ...

Région de : Aïoun El-Atrouss - Akjoujt - Aleg - Atar - Bassiknou - Boghé -...